WebCimetière - Mothern - Registre des dispersions

 

 

JARDIN DU SOUVENIR : un lieu collectif :


Article 37. Droit au dépôt des cendres

Le droit au dépôt de cendres mortuaires ou d'urnes cinéraires dans le cimetière de la Commune est accordé dans les conditions précisées à l'article 1 du règlement. Des columbariums, des cavurnes sont mis à la disposition des familles pour leur permettre d’y déposer les urnes et un jardin du souvenir pour y répandre les cendres.

Article 38. Jardin du souvenir

Les cendres des défunts peuvent être dispersées au jardin du souvenir à la demande des familles après que celle-ci ait adressé une déclaration préalable à la commune indiquant la date ou il sera procédé à la dispersion des cendres. Cette cérémonie s’effectuera obligatoirement en présence des Pompes Funèbres ou Marbrier. Dans le jardin du souvenir, les montants de la stèle permettent l’identification des personnes dispersées selon l’art. L2223-2(3).

Chaque famille devra faire apposer une plaquette de 40x120mm avec les noms et prénoms du défunt, les dates de naissance et de décès. Les pompes funèbres ou le marbrier procèdera à la gravure qui s’effectuera en lettres de type bâton d’une hauteur de 15 mm. La plaquette sera fournie par la commune et collée par les Pompes Funèbres ou le marbrier.

Les frais induits seront à la charge de la famille.

Les fleurs naturelles en pots ou bouquets seront tolérées au moment de la dispersion des cendres et ce pendant le mois qui suit ainsi qu’aux époques commémoratives de Pâques et de la Toussaint.

Toutefois, dans le mois qui suivra ces dates précises, la Commune se réserve le droit de les enlever.


Article 1 : Le jardin du souvenir est accessible aux :

Personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune.
Personnes décédées sur son territoire, quelque soit leur domicile
Personnes non domiciliées dans la commune mais ayant droit à l'inhumation dans une sépulture de famille quelque soit leur domicile et le lieu de décès.
Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune de Mothern et qui sont inscrits sur la liste éléctorale de la commune.
  Chaque dispersion est inscrite sur un registre de dispersion tenu par la Commune de Mothern.
Registre des dispersions de Mothern


« La nature est l'encens, pur, éternel, sublime ; Moi je suis l'encensoir intelligent et doux. » Victor Hugo, Les quatre vents de l'esprit .

 

Registre des dispersés au Jardin du Souvenir

Nom Nom de naissance Prénom(s) Date de décès

Registre des dispersés sur le banc communal

Nom Nom de naissance Prénom(s) Date de décès