WebCimetière - Clussais-la-Pommeraie - Monument aux morts

Monument aux Morts Clussais la Pommeraie

 

La Première Guerre mondiale qui se déroula de 1914 à 1918 est la principale guerre commémorée par les monuments aux morts.

Cette guerre a mis en jeu plus de soldats, provoqué plus de décès et causé plus de destructions matérielles que toute guerre antérieure.

Plus de 60 millions de soldats y ont pris part. Pendant cette guerre, environ 9 millions de personnes sont décédées et environ 8 millions sont devenues invalides. Les pertes massives (en France, il y eut 1,4 million de morts et 3 millions de blessés sur 8 millions de mobilisés, pour une population de 40 millions d'habitants) amènent, le plus souvent, non à glorifier la victoire, mais à honorer ceux qui ont perdu la vie.

Cet aspect est important, car la très grande majorité des monuments élevés à cette occasion le sont à l’initiative, ou au moins avec la participation financière des anciens combattants, qui formaient 90 % des hommes de 20 à 50 ans en France. Leur motivation à continuer de se battre était l’espérance que cette guerre serait la dernière (« la Der des Ders »), et que leur sacrifice ne serait pas vain ; les monuments sont aussi là, dans une certaine mesure, pour rappeler ce sacrifice.

 Eglise de Clussais la Pommeraie 79190

 

Eglise de Clussais-La-Pommeraie

Edifiée selon la légende par Mélusine, l'église romane de Clussais est un sanctuaire simple aux portails à voussures moulurées et à nef unique voûtée en berceau brisé. Sa construction débute en 1067, elle s'achève à la fin du siècle suivant. La guerre de Cent Ans puis les guerres de Religion l'endommagèrent gravement. Elle dépendait dès le XVeS de l'abbaye de Nouaillé-Maupertuis (près de Poitiers) qui en assura la remise en état. Le presbytère et les deux colombiers furent reconstruits au XVIIIeS. Une restauration récente permet de mettre en valeur le clocher-porche et la couverture réalisée en batardis (plaquettes calcaires extraites localement).